Hanuman Mantra

mars 13, 2017 Marie-Eve Millioz 0 Commentaires

Om Hum Hanumate Vijayam
Om Shri Hanumate Namaha
De plus en plus d'études scientifiques mettent en avant les bienfaits du chant sur la santé. Mais l'utilisation du chant à des fins thérapeutiques n'est pas nouvelle. Dans le yoga, la voix est considérée comme un moyen de guérison qui améliore la circulation de l'énergie et aide à lâcher prise. L'un des outils les plus utilisés est le mantra, c'est-à-dire un son, un mot ou une formule que l'on répète.

Un mantra est une phrase sacrée qui provient du verbe sanskrit "man" signifiant "penser" et de " trâna" qui veut dire "protection". Un mantra est donc une formule mentale qui protège.

Le mantra est basé sur le pouvoir du son. Le son étant chargé d'une énergie, la vibration de ce dernier et sa résonance transforme l'environnement et le récitant.

Le son est l'essence du mantra, il n'est pas nécessaire de connaître le sens.

La récitation du mantra a donc un effet bénéfique sur l’univers mais aussi sur la personne qui le récite en lui procurant un bienfait mental, spirituel et physique.

Le mantra de la vidéo ci-dessus:
Om Hum Hanumate Vijayam
Om Shri Hanumate Namaha

Ce mantra est utilisé pour obtenir la puissance, le courage et l'endurance physique
Ces deux Mantras Hanuman combinés aident à gagner la force, le courage et la sagesse et invoquent le prana conscient.

Oṃ: L'éternelle source-son-vibration de la création.
Huṃ: Bija mantra (forme sonore condensée) pour Hanuman.
Hanumate: Hanuman
Vijayam: Victoire
Shri: Dieu hindou, maître
Namaha: Mot sanskrit qui signifie «pas moi» ou «il ne s'agit pas de moi». Représente le lâcher prise et le don de soi.

Hanumān est dans l'hindouisme un héros du Rāmāyaṇa (Vidéos ci dessous), une épopée qui raconte le périple de Râma. Fils de Pavana, le dieu du vent, il a l'apparence d'un singe. Il est décrit comme assez fort pour soulever des montagnes et tuer des démons. Dans l'hindouisme moderne, c'est un dieu très populaire dans les villages. 




Posture Hanumanasana


0 commentaires: