Cours de yoga en plein air été 2017


Le planning nouveau est arrivé! 

- Les séances à Dunkerque: Parc Coquelles de Rosendael (rue de Berfort, 59240 Dunkerque)  
- Les séances à Gravelines: Phare de Petit Fort Philippe (1 Bd Léo Lagrange 58920 Gravelines)  
- Les séances à Oye-Plage: Parc des Oies Cendrées, Avenue Paul Machy, 62215 Oye-Plage. Chemin à côté de la banque Crédit Agricole)

Venez avec une tenue confortable adaptée à la météo, un tapis, un coussin ou brique, une couverture. 
Pour les séances "Marche & Yoga", voir l'article ici 




Lundi 10: Nathalie L.
Mercredi 12: Nathalie L



Marche & Yoga à Gravelines



Ce qu'il vous faut:
- De bonnes chaussures de marche qui ne craignent pas la boue
- Des vêtements confortables adaptés à la météo
- Un petit sac à dos
- Un coupe-vent
- De l'eau 
- Une petite serviette pour vous sécher les pieds avant de remettre vos chaussures car nous revenons pieds-nus sur la plage (ce n'est pas obligatoire mais marcher dans l'eau est excellent).
- La séance est à partir de 5 euros

Pour que tout le monde soit satisfait, merci d'arriver à l'heure et d'être regroupé pour le retour. Pendant la marche, si nous devons échanger, que cela soit fait en conscience. Tout comme pendant une séance de yoga, le silence est bienvenu.  

Il est impératif que vous réserviez. La séance est annulée s'il n'y a pas au moins 4 personnes. Pour les personnes qui se désistent, merci de prévenir 24 h avant. 



Capter l'énergie des arbres:






Le maître Zen Rinzaï, Lin Tchi, a dit : "Le miracle c'est de marcher sur terre, non pas de marcher sur l'eau ou sur le feu". 














 

















 L'arrivée à cet endroit est toujours magique. "Comment va t-elle être aujourd'hui?"








Nous sommes les enfants de la Terre.
Notre bonheur dépend d'elle
Et sa bonne santé dépend de nous.
Que la terre soit fraîche et verdoyante
Ou aride et parcheminée
Dépend de notre manière de marcher.
Quand nous pratiquons la marche méditative,
Nous massons la Terre
Avec nos pieds et semons des graines
De joie et de bonheur à chacun de nos pas.
Notre Mère nous guérira
Et nous la guérirons

Thich Nhat Hanh





Les beaux jours sont là!
J'ai l'occasion depuis des années, plusieurs fois par semaine, en toutes saisons, de parcourir les chemins de Gravelines qui sont nombreux et variés comme vous pouvez le constater ci-dessous en images. Pas besoin d'aller loin pour retrouver l'esprit de vacances...l'esprit vacant !
Comme je trouve ces chemins merveilleux, j'ai envie de les faire découvrir à qui voudra.
Même si je marche presque toujours sur les mêmes chemins, c'est à chaque fois une remise à jour, un ressourcement, un ancrage, un ralentissement du temps. Après quelques kilomètres, les tensions physiques et psychiques comme par magie disparaissent.
Autant il y a de façons de pratiquer le yoga, autant il y en a de marcher. La marche peut être sportive ou méditative selon l'humeur et l'énergie du moment, avec des pauses pour observer, sentir, écouter, tout ce qui nous entoure, approfondir sa respiration, ressentir son corps se délier et se tonifier. Voici un article qui vous dira tous les bienfaits de la marche: http://yoga.eklablog.com/le-yoga-et-la-marche-a385347
Associer le yoga et la marche en nature, c'est l'alliance du souffle, du mouvement, de l'immobilité et de l'écoute. S'arrêter pour s'étirer et respirer en conscience donnera ensuite à la marche beaucoup plus de présence au corps et d'apaisement au mental.
Comme chacun est différent, je propose des séances où la marche sera rapide ou plus lente.  

Ce qu'il vous faut:
- De bonnes chaussures de marche qui ne craignent pas la boue
- Des vêtements confortables adaptés à la météo
- Un petit sac à dos
- Un coupe-vent
- De l'eau 
- Une petite serviette pour vous sécher les pieds avant de remettre vos chaussures car nous revenons pieds-nus sur la plage (ce n'est pas obligatoire mais marcher dans l'eau est excellent).
Pour ceux qui ne sont pas pressés, nous pouvons au retour pique-niquer ensemble.
Les horaires pourront changer: après-midi, tôt le matin ou au coucher du soleil... 

Pour que tout le monde soit satisfait, merci d'arriver à l'heure et d'être regroupé pour le retour. Pendant la marche, si nous devons échanger, que cela soit fait en conscience. Tout comme pendant une séance de yoga, le silence est bienvenu. 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans les commentaires ci-dessous. Je rajouterai les infos nécessaires.



Le kéfir de fruits

Le kéfir de fruit

http://1.bp.blogspot.com/-G5z4_vZ8NdE/UwXTNcEJzlI/AAAAAAAABRs/haMXqxcLzxc/s1600/k%C3%A9fir+de+fruits.JPGLe Kéfir est un mot du Caucase désignant une levure spéciale qui, après mise en fermentation donne une boisson  pétillante, légèrement aigre et sucrée.
Réaliser cette boisson soi-même est très simple. Il faut tout simplement mettre dans une bouteille les grains de kéfir (j'en apporte régulièrement aux cours car les graines se multiplient au fur et à mesure des fabrications), de l'eau, un fruit sec (une figue sèche par exemple), des tranches de citron (ou autre agrume...avec du citron lime c'est délicieux...avec le zeste si biologique) et un peu de sucre (facultatif).
Après avoir mis ensemble tous les ingrédients dans une bouteille au large goulot (car la figue triple de volume) ou un bocal, laissez la bouteille ouverte avec juste un linge au dessus. Douze heures après environ, la figue sera montée à la surface. A ce moment là, refermez avec un bouchon. Mettez la bouteille au frais et attendez encore une douzaine d'heures avant de déguster.
Le kéfir a un goût légèrement différent à chaque préparation, selon les ingrédients, le dosage, le temps de conservation, la température,... Avec l'expérience et selon ses goûts, on jugera de la quantité des ingrédients. On peut expérimenter également avec des fruits rouges. Cela donnera un goût de grenadine.
Lorsque vous avez tout bu, vous réutilisez les graines pour recommencer l'opération. Je fais régulièrement deux passages avec les mêmes ingrédients en remettant simplement de l'eau et un peu de sucre. La deuxième fois bien sur, le goût est moins prononcé.
Pour refaire la boisson, il suffit de vider tous les ingrédients dans une passoire, d'enlever les fruits secs, citron, et de rincer les graines à l'eau claire.
Dans mon frigidaire, j'ai 5 bouteilles pour faire un roulement. Cette boisson a presque remplacé l'eau ordinaire.
Le kéfir, en dehors d'être une boisson très agréable a aussi, comme les probiotiques, beaucoup des valeurs thérapeutiques. Il rétabli la flore intestinale....ce qui n'est pas rien quand on sait que la plupart des maladies viennent des intestins. Il renforce également le système immunitaire, diminue la tension artérielle, régule le taux de cholestérol, et contient des vitamines A, E et B. Les probiotiques de manière générale sont aussi susceptibles de réduire l'eczéma.
Pour conserver vos graines de kéfir pendant que vous êtes en vacances (je l'emmène partout) vous pouvez les faire sécher au préalable sur du papier absorbant ou les mettre dans de l'eau sucrée au réfrigérateur ou les mettre au congélateur.
Vous trouverez multiples autres informations sur internet.

http://a403.idata.over-blog.com/0/13/09/00/Kefir-de-fruits.jpg


  

Méditation avec le son OM




Tout en ressentant les mouvements induits par votre respiration dans le bas-ventre (hara), concentrez-vous sur l'écoute du son OM, psalmodié sur un rythme lent.
En "mixant" ainsi l'écoute du son OM et le ressenti de votre bas-ventre, vous unissez symboliquement la Lumière spirituelle (le OM) et le centre vital de votre corps (le bas-ventre). Le résultat de cette union est la mise en mouvement de l'énergie vitale (chi) à partir de votre bas-ventre, qui pourra se diffuser à l'ensemble de votre corps, pour y apporter davantage d'équilibre et d'harmonie.

Surtout ne cherchez pas à contrôler quoique ce soit, soyez simplement le spectateur détaché (mais concentré) du son OM et de votre bas-ventre, en même temps.

REMARQUE IMPORTANTE :

Si, durant la méditation, des sensations étranges ou désagréables apparaissent, ne vous inquiétez pas, c'est le signe du rééquilibrage des énergies, qui est bénéfique, tels que des états d'âme (tristesse, colère, angoisse), frissons, vertiges, spasmes, bâillements répétés, nausées, douleurs musculaires, etc.

Lorsque de telles manifestations surviennent, interrompez momentanément l'écoute pour mieux recentrer votre attention sur ces phénomènes, en les suivant attentivement dans leur évolution, et ce jusqu'à leur pleine et entière libération/transmutation.

Reprenez ensuite l'écoute audio là où vous l'aviez interrompu.

Réalisée dans ces conditions, cette simple méditation vous permet de réaliser une puissante "catharsis" psychique (purification).





Le sens profond du mantra yoga par André Riehl




Le yoga Nidra par André Riehl



Yoga du rêve et du sommeil conscients, le Nidrâ Yoga trouve son origine dans les traditions du Shivaïsme du Cachemire et du Vedanta, remontant toutes deux à plusieurs milliers d’années. Il présente l’organisation de l’être humain sous la forme de cinq degrés qu’il va s’agir de découvrir, d’étudier et de connaître intimement afin de s’établir dans un état de conscience où ne réside plus aucune trace de séparation, conflit ou souffrances.

Le premier, Jagrat, est l’état de veille dans lequel l’individu perd conscience de sa véritable nature en s’identifiant au corps, à la forme et au nom.

Le deuxième, Svapna, est l’état de rêve dans lequel l’identification repose sur les impressions et les images mentales qui sont le résultat des mémoires accumulées au cours de l’état de veille. Ici encore, l’individu demeure inconscient de sa véritable nature.

Le troisième, Sushupti, est l’état de sommeil sans rêves dans lequel la personne n’a plus conscience de quoi que ce soit. C’est un état d’absence.

En deçà de ces trois états réside un quatrième, Turya, dont procèdent les trois premiers, et qui peut être découvert au travers du Nidra Yoga. Il est l’état dans lequel la véritable nature de l’individu, son identité sans objets, est perçue, généralement de façon fulgurante et imprévisible.

C’est aussi ce que la tradition du yoga nomme Samadhi, ou état naturel de conscience universelle.

Enfin, le cinquième, Turyatita, qui est l’établissement stable dans cette conscience sans objets, est le résultat de la répétition d’incursions multiples dans l’état de Turya, totalement autonome et indépendant de toute volonté personnelle.

La proposition du Nidrâ Yoga est de parcourir en toute lucidité ce cheminement allant de l’oubli à la présence à soi. Il se situe dans une approche progressive de prise de conscience de l’ensemble des processus organisant la sensation d’être vivant. De façon très paradoxale, ces prises de conscience ne peuvent être perçues que dans un état de profond « lâcher-prise ».

La pratique du Nidrâ Yoga est constituée de tout un ensemble d’exercices très codifiés permettant de visiter les diverses fonctions qui organisent l’être humain.

Elle s’appuie notamment sur deux approches fondamentales que sont la relaxation consciente très profonde et la concentration pénétrante sans tensions.

Un grand nombre d’exercices sont utilisés, favorisant et permettant :

  • Détente profonde du corps anatomique, physiologique, osseux et nerveux,
  • Détente mentale et reconnaissance des schémas d’organisation de la pensée,
  • Conscience des différents types de rêves et des énergies dont ils procèdent,
  • Relation aux archétypes et leurs influences sur le rêve et l’état de veille,
  • Perception et développement du corps d’énergie,
  • Utilisation de l’imagerie mentale pour élargir les facultés de perception,
  • Développement des facultés sensorielles,
  • Dosage de la volonté et du silence mental,
  • Relation à la mort.
 Le site d'André Riehl: https://nidrayoga.wordpress.com/
 Autres propos d'André Riehl: ici