Le yoga

novembre 20, 2017 Marie-Eve Millioz 0 Commentaires

Le yoga est une discipline visant à réaliser l’unification de l’être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel.
Il comprend des principes philosophiques, des postures (asanas), des techniques de respiration (pranayama), de relaxation et de méditation.
L’ensemble de l’enseignement ayant pour objectif d’arriver à cultiver le calme de l’esprit, pour permettre à chacun de se libérer des réflexes conduisant à réagir aux dualités de la vie.

Le terme « yoga » est communément utilisé pour désigner le hatha yoga, qui n’est en fait, qu’une branche du YOGA. Ha signifie le soleil, et Tha, la lune ; le hatha yoga est l’art d’équilibrer les fonctions opposées dans le corps.

Le travail des postures permet de découvrir le corps, le libérer des tensions et douleurs quotidiennes, et de stimuler et libérer l’énergie qu’il contient.

Les techniques respiratoires ont pour but de purifier et réguler cette énergie vitale.
Dans la tradition indienne, on dit que les asanas participent au nettoyage du « vase » corporel et le pranayama, au nettoyage des souffles ou canaux. Grâce à la pratique d’asanas et de pranayama, les organes et systèmes sont stimulés, les nerfs apaisés, les tensions relâchées. Ceci induit un état propice à la méditation, dont le but est d’arrêter le tourbillon des pensées pour atteindre la « paix intérieure ».

Ce qui distingue le yoga d’une autre discipline, c’est d’abord l’intérêt porté sur les sensations. Le travail se fait « en conscience », on prend le temps de ressentir, de connaître son corps, ses besoins, ses capacités, ses possibilités. Cette meilleure connaissance de soi amène une perception différente du monde extérieur ; on découvre que l’on est capable de mieux voir, mieux sentir le monde qui nous entoure.

Une bonne perception de son corps donne également une sensation de plénitude, de présence et de valorisation, facteur de bonne santé mentale et de joie de vivre.

Vient ensuite le rôle du souffle. La respiration est le lien entre le corps et l’esprit. En la maîtrisant, (allongement, rétentions), on agit sur le système nerveux, qui induit un état plus calme, sans stress, et un meilleur contrôle des émotions. Cette détente pendant et après l’effort apporte une meilleure irrigation et oxygénation des tissus et muscles.
Et se centrer sur les sensations du corps ou sur le souffle permet également d’éviter les pensées…et de tourner l’attention vers l’intérieur…

Cet état de calme s’infiltrera progressivement dans notre vie quotidienne. Ainsi, de nouveaux circuits nerveux apparaissent ; le cerveau se rappelle la sensation de détente et de bien-être vécu et permettra de retrouver ces sensations au quotidien, parce que le corps sait, et peut « rechercher » à nouveau ces sensations.

Par ailleurs, la pratique d’une observation neutre des pensées et sensations permet une nouvelle objectivité. On apprend à accepter ce qui est là, à regarder les choses comme elles sont, au moment présent, sans jugement ou référence à des schémas passés. La compréhension progressive de l’impermanence des choses nous aide à observer nos réactions pour sortir des cercles vicieux habituels.

La pratique du yoga mène à la maitrise du corps, de la respiration et de l’esprit, pour une harmonie de toutes les facettes de notre être. Il nous apprend à appréhender la vie avec les notions de lâcher-prise, d’acceptation et d’impermanence, pour moins de souffrances au quotidien…

Les cours, d’une durée d’1 heure 15/30, débutent par une phase de concentration sur le souffle, indispensable pour « déconnecter » et s’intérioriser. Vient ensuite la pratique des asanas, pour faciliter la libération des blocages physiques et énergétiques. Les techniques de pranayama permettent de canaliser cette énergie libérée et la séance se termine avec une relaxation guidée ou une méditation.







0 commentaires: